blanchiment dents et détartrage

Pourquoi et comment faire un détartrage?

En raison de la préoccupation quotidienne, la plupart d’entre nous n’arrive pas à se brosser les dents régulièrement. Pourtant, c’est la raison principale de la formation de tartre sur les dents. Il s’agit d’un film composé de bactéries et de salive qui est déposé sur les dents. Non seulement une plaque va apparaître sur les dents, mais elle va également passer sous les gencives. On fait, ainsi, face à l’installation d’une gingivite. C’est pour cela qu’il est important de faire un détartrage de façon régulière. Il existe plusieurs techniques pour nettoyer ces plaques.

Les principaux bienfaits du détartrage

Tout d’abord, il est important de veiller à ce qu’aucune plaque n’apparaît sur les dents. Pour se faire, il faut brosser les dents régulièrement. Si cette précaution n’est pas respectée ou mal respectée, il convient de pratiquer le détartrage de temps en temps.
Vous devez savoir que la présence continue de tartre au niveau des dents provoque une inflammation de gencives ou gingivite. Celle-ci peut se présenter sous forme de saignement et peut même conduire au déchaussement des dents ou parodontite. A noter que l’existence de tartre ne signifie pas qu’une personne peut perdre ses dents dans l’immédiat. Cela se fait de manière petit à petit. Plus tard, les conditions favorables au déchaussement des dents vont surgir et le sujet ne pourra pas s’en rendre compte. De plus, la formation de tartre entraîne un phénomène de cercle vicieux, car la présence de tartre favorise l’accumulation de nouveau tartre.
A long terme, les bactéries responsables de la formation de plaque peuvent migrer dans les vaisseaux sanguins et infecter un autre organe comme le cœur, la hanche, les genoux, etc.
De plus, un tartre présent sous la gencive peut être composé de bactéries appelées anaérobes. Ces derniers provoquent une mauvaise haleine et ils ne peuvent être enlevés ni par le brossage, ni par un chewing-gum ni par d’autres accessoires. Seul le détartrage peut les atténuer.
Ainsi, il est très crucial de se rendre régulièrement chez le dentiste pour faire un détartrage. Si vous n’avez pas le temps de vous déplacer régulièrement, il existe actuellement différentes techniques que vous pouvez adopter chez vous pour nettoyer les plaques dentaires.

Comment faire du détartrage ?

Tout le monde devrait prendre conscience du danger que peut engendrer une plaque dentaire si celle-ci n’est pas traitée à temps. Comme vous pouvez voir sur le site de c’est pas sorcier, il est important de faire du détartrage régulièrement.
Vous pouvez choisir de se rendre chez un dentiste pour adopter des soins médicaux ou faire le détartrage chez vous. Cela dépend de l’importance de la plaque qui s’installe sur vos dents.
Si vous consultez un dentiste, ce dernier doit d’abord effectuer certains examens avant d’entamer la procédure. Il est contraint de s’assurer que vous ne souffrez d’aucune affection parodontale. Il doit aussi vérifier la profondeur de vos poches gingivales. Il pourra, ensuite, réaliser un détartrage classique, soit avec des ultra son, soit avec la méthode mécanique en utilisant des curettes parodontales.
Quelle que soit la technique utilisée, le dentiste terminera le processus par le polissage des dents. Cela permettra d’adoucir et de compléter le nettoyage de toute la plaque dentaire. Le polissage conduit aussi à l’élimination des taches et des colorations existantes sur vos dents.
En outre, vous pouvez aussi prendre des alternatives naturelles. C’est-à-dire, vous pouvez détartrer vos dents chez vous. Vous pouvez, par exemple, utiliser du jus de citron mélangé avec du vinaigre blanc. Vous pouvez aussi vous servir du bicarbonate de soude combiné avec un peu de dentifrice. N’hésitez pas aussi à utiliser le charbon actif, de l’eau oxygénée ou de l’huile naturelle comme l’huile de sésame.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.