comparateur assurance automobile

Tout savoir sur l’assurance automobile

L’assurance automobile fait partie des nombreuses assurances qui existent. Elle est même l’une des plus prisées. Derrière l’assurance automobile se cachent pourtant diverses choses que de nombreuses personnes ne savent pas encore. Dans les quelques lignes suivantes, on vous présente une panoplie d’information sur une assurance automobile. Il en est ainsi de son utilisation, de son fonctionnement et des sanctions.

À quoi sert une assurance automobile ?

Comme son nom l’indique clairement, une assurance automobile est une assurance qui permet de couvrir les éventuels accidents qui surviennent lors de la conduite d’une voiture. Il peut s’agir d’un accident matériel. La voiture est alors entrée en collision avec un objet. Par exemple, une autre voiture, une moto, une bicyclette, etc. Il peut également s’agir d’un accident corporel. Cela arrive lorsque la voiture a renversé par exemple une personne.
L’assurance automobile permet de protéger les parties. Elle protège non seulement celle qui a causé l’accident, mais aussi celle qui a subi l’accident. Pour l’assuré, l’assurance sera son allié lorsqu’un accident va se passer. Généralement, l’assureur va rembourser les dégâts que l’assuré aurait causés à la victime de l’accident.
Pour la victime de l’accident, l’assurance permet de couvrir les frais et les dédommagements dus aux dégâts que celle-ci a pu subir.
Il est à savoir que l’assurance automobile est obligatoire selon la législation en vigueur. Si vous n’avez pas d’assurances automobiles alors que vous êtes responsables d’un accident, vous devez rembourser les indemnités perçues par la victime venant du fond spécial mis en place par l’état.

Comment fonctionne une assurance automobile ?

Il est très facile de comprendre le mode de fonctionnement de ce genre d’assurance. Ce fonctionnement dépend principalement des garanties que vous aurez souscrites auprès d’un assureur. Il existe en effet plusieurs garanties possibles avec une assurance spéciale automobile.
Il y a d’abord l’assurance obligatoire. C’est l’assurance qui va couvrir votre propre responsabilité civile et celle des personnes se trouvant dans votre véhicule. Les dommages occasionnés avec le véhicule assuré vis-à-vis des personnes et des biens seront assurés.
Il y a ensuite cette assurance automobile tous risques. Peu importe le type de dommage, que vous soyez responsables ou non, l’assureur va vous couvrir. C’est le contrat multirisque qui protège non seulement en cas de dommage causé, mais aussi en cas de catastrophes naturelles et des attentats.
Il y a enfin les garanties facultatives. Ce sont les garanties de collision, de tentative de vol ou de vol, de vandalisme, de pannes mécaniques, la garantie individuelle circulation et la garantie d’assurance corporelle du conducteur. Les deux dernières garanties sont indispensables contre les conséquences d’un accident. Par exemple, l’invalidité ou les séquelles de tout ordre.
Dans chaque contrat d’assurance auto, il est possible d’inclure des prestations dites d’assistance. Par exemple, la prise en charge du remorquage, de l’hébergement du conducteur et de ses passagers, le remplacement du véhicule durant les réparations, etc. Il en est de même de l’assistance médicale, de l’assurance décès, de la protection juridique défense et recours.

Quelles sont les sanctions sans assurance automobile ?

La non-souscription à une assurance auto peut engendrer de nombreuses sanctions. Si une autorité compétente vous attrape, conduire une voiture sans le minimum d’assurance pour auto souscrit ou avec une assurance auto invalide, vous risquez des sanctions. Mais quelles sont ces sanctions ?
Déjà, l’auteur de l’infraction va être frappé d’une amende de 3750 euros. Cette peine s’accompagne habituellement d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Parfois, une peine d’interdiction de conduire certains types de véhicules terrestres pendant 5 ans maximum tombe. Il arrive que le permis du conducteur non assuré soit suspendu, voire même annulé sans possibilité d’en obtenir un nouveau pendant 3 ans. Le véhicule peut être mis en fourrière. Toutes ces peines peuvent être assorties avec des travaux d’intérêt général si une assurance automobile n’existe pas.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.